Compte titres

Compte titresLe compte titres vous permet d'acheter et de vendre des supports financiers, sur toutes les classes d'actifs, toutes les zones géographiques et toutes les thématiques. Il offre de nombreuses possibilités à l'investisseur.

Pour un particulier intéressé par les marchés boursiers, conscient des risques et des possibilités qu’ils offrent en termes de rendement potentiel, ou ayant simplement envie/besoin d’investir dans des titres très ciblés, le compte-titres est l’unique enveloppe disponible pour réaliser un tel investissement. Ainsi sont accessibles les organismes de placement collectifs (OPC) cotés sur tout marché réglementé, mais aussi les actions et obligations cotées et les EMTN. Le cadre d’une entreprise cotée peut par exemple investir dans des titres de sa propre entreprise ou loger dans son compte-titres les actions qu’il aura reçues dans le cadre d’un actionnariat salarié ou d’un dispositif de stock-options. L’investissement en compte-titres n’est soumis à aucun plafond de versement.

La nature même des marchés considérés implique une extrême souplesse de fonctionnement, qu’offre le compte-titres. Les opérations sont réalisées le jour même, tant que l’ordre est passé sur les horaires de cotation de ce titre. Il autorise donc une grande réactivité, en ligne avec la réactivité des marchés investis dont la tendance peut s’inverser d’un jour à l’autre. Cette grande souplesse induit également une disponibilité immédiate des fonds en cas de besoin de liquidités.

Il est possible d’anticiper la transmission d’un portefeuille-titres en le donnant de son vivant à ses héritiers. Selon les situations et les objectifs patrimoniaux, il est possible de donner en pleine propriété ou en usufruit ou en nue-propriété. Seuls les droits de donation devront être payés par le bénéficiaire (possibilité de bénéficier d’abattements). Le donataire pourra, par la suite, revendre les titres ou les garder. S’il les vend, le prix de cession étant très proche du prix d'acquisition (en fait, la valeur des titres au jour de la donation), la plus-value sera négligeable, voire inexistante.

TOP